Cette tare est généralement considérée comme éminemment féminine mais, croyez-le, là ne réside pas la raison de mon silence tant, au contraire, tout ce qui chez moi est féminin m’honore. Mais il me faut m’inscrire en faux contre cette croyance qui voudrait nous faire croire que seuls les hommes sont capables de se mouvoir d’un point A à un point « tante Jeannine » sans demander leur chemin et surtout, sans passer par C, D, E et F et pas toujours dans cet ordre là. D’abord parce que je suis moi-même tout à fait en mesure de me perdre sans demander mon chemin et ensuite parce qu’il m’est souvent arrivé de m’en remettre totalement à une femme pour me mener à bon port. Le sens de l’orientation féminin s’avérant meilleur que le mien, je n’ai d’ailleurs jamais eu à m’en plaindre si ce n’est que la voiture tombe moins souvent en panne.

Pourtant, au départ, les choses étaient très simples pour moi. Lorsque j’ai appris les points cardinaux, j’ai vite compris que le Nord, c’est devant moi, le Sud derrière, l’Ouest à ma gauche et l’Est à ma droite. Encore que je dois à l’honnêteté de préciser que ces deux dernières directions furent plus difficiles à assimiler pour moi et qu’il me fallut user d’un moyen mnémotechnique pour parvenir à différencier l’Est de l’Ouest. Je vous le donne, dans ma grande bonté : L’Ouest est à gauche comme ma montre dont le cadran évoque d’ailleurs le « O » de Ouest.

Voilà ! Avec ça, j’étais prêt à affronter les labyrinthes les plus retors. Du moins le croyais-je… malheureusement j’ai rapidement cessé de porter une montre.

Dès lors, je me suis perdu plus qu’à mon tour, partout, dans tous les sens, avec délice et profusion. Car j’aime beaucoup me perdre. Un voyage avec moi mesdames, c’est l’aventure garantie. Certes, en m’accompagnant, vous ne verrez jamais ce que vous étiez venue voir, mais vous découvrirez tout le reste. En revanche, si pour vous l’important est d’arriver à bon port, alors préférez prendre les initiatives, mais sachez que si je vous appelle « mon phare dans la nuit », je le pense.